Le Nord Pas-de-Calais au quotidien

Cosmétique bio : les certifications bio

cosmetiques bio, certification cosmetique bio, label cosmetique bioL’engouement récent pour les ingrédients naturels en cosmétique a provoqué l’apparition sur le marché de produits qui n’ont de naturel que le nom (moins de 5 % d’ingrédients naturels dans la composition).

 
Les consommateurs ont du mal à s’y retrouver avec des produits souvent auto-marqués « bio » au seul vu des essences, sans label, sans charte ni certification bien qu’ils comportent parfois des parabens, des PEG ou de l’EDTA. C’est précisément pour éviter la confusion, appeler à précaution et favoriser l’arrivée d’une véritable cosmétique naturelle que les labels ont été créés. Et qui dit label, dit vérification !

 

BDIH
Ce label européen certifie près de la moitié des cosmétiques bio en Europe. Cette association allemande est composée de pas loin de 50 laboratoires en Europe aujourd’hui, avec 2 500 produits certifiés. Weleda et Dr Hauschka, deux des pionniers en cosmétique bio, en font d’ailleurs partie.
Pour BDIH, un produit cosmétique pour pouvoir être reconnu « bio » doit répondre au moins à 60% des exigences du cahier des charges de l’association.

choisir cosmetique bio, choix bio, acheter cosmetique bio, acheter bioEcocert
Un label français dont l’organisme est agréé par l’Etat, c’est lui qui contrôle LES COSMÉTIQUES BIO en France et s’assure de vérifier la conformité écologique de l’obtention des matières premières.
Il autorise à ce jour près de 260 ingrédients tandis que la cosmétique traditionnelle en compte plus de 6 000. Il interdit tout ingrédient de synthèse (colorants, parfums, etc.)
Il s’assure que 95% des ingrédients sont d’origine naturelle et que les 5% restants font partie d’une liste restreinte de 5 conservateurs tolérés par Ecocert.
Le label vise également à proposer des emballages recyclables, une gestion de l’énergie utilisée et des déchets produits.
Si un produit cosmétique remplit toutes ces conditions, il peut être alors certifié Ecocert.

Qualité France
C’est un autre label français agrée par l’Etat. A la différence d’Ecocert, le label Qualité France certifie les produits en prenant en compte non pas le pourcentage de végétaux biologiques utilisé sur le total des végétaux mais sur le total des ingrédients.

Cosmébio
L’association Cosmébio qui regroupe 85 laboratoires peut attribuer deux logos :
Cosmétique Eco : 50% au moins des ingrédients végétaux doivent être certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux. Mais aussi, 5 % des ingrédients végétaux doivent être certifiés bio, sur le total des ingrédients.
Cosmétique Bio : au moins 95 % des ingrédients végétaux sont certifiés bio (sur le total des ingrédients végétaux) et au moins 10% minimum des ingrédients végétaux sont certifiés bio (sur le total des ingrédients).
Enfin, à terme le label Cosmos sera le logo européen qui remplacera les labels nationaux Cosmébio et Ecocert.

Nature et Progrès
C’est l’une des principales et des plus anciennes organisations de l’agriculture biologique en France et en Europe. Parallèlement au cahier des charges technique, les adhérents doivent se conformer à la charte de N&P qui a pour toile de fond un projet de société basé sur des relations de convivialité et de proximité entre les hommes et leur milieu : une société humaniste, écologique et alternative…

composition cosmetique bioLogo AB
Le logo AB, propriété du Ministère de l’Agriculture, a pour vocation d’identifier auprès du consommateur le mode de production biologique. Il garantit à la fois qu’un aliment est composé d’au moins 95 % d’ingrédients issus du mode de production biologique, qu’il met en œuvre des pratiques agronomiques et d’élevage respectueuses deséquilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal. Et qu’il respecte la réglementation en vigueur en France. En cosmétique, le logo AB ne concerne que les huiles essentielles et les huiles végétales.

 
Pour être sûr d’acheter un soin cosmétique certifié et ce, peu importe avec quel label, sachez qu’il doit être :
– sans produits issus de la pétrochimie (sans paraffine, sans silicone)
– sans colorant ou parfum de synthèse
– sans PEG (PolyEthyleneGlycol) ou PPG (PolyPropyleneGlycol)
-sans parabène, sans phénoxyéthanol
– sans OMG
– non testé sur les animaux
– conditionné dans des emballages non polluants et recyclables.

 
Attention cependant, certains produits bio peuvent contenir des huiles essentielles qui sont considérées comme allergisantes pour les personnes sensibles. Attention aussi au terme « produits naturels » qui ne certifie ni ne signifie en aucun cas que les produits sont issus d’une production biologique.

 

 
Pourquoi choisir les cosmétiques bioA la découverte du Nail art

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de “Cosmétique bio : les certifications bio

  1. Martine

    Il n’y a pas besoin d’en avoir beaucoup à partir du moment où l’on s’alimente bio et que cela influe sur la peau… un savon d’alep, une crème de jour, quelques huiles essentielles, un shampoing neutre… et quoi d’autre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *