Le Nord Pas-de-Calais au quotidien

C’est dimanche et je n’y suis pour rien

Carole FIVES, C'est dimanche et je n'y suis pour rien, Nord, Portugal, immigration portugaise, roman, deuil

Plongée dans ma lecture, le soleil brillait là, sans discontinuer.
Et pourtant…

Elle a 15 ans et vit son premier amour. Il s’appelle José, il est portugais.
Elle le rencontre sur la plage durant l’été.
Soudain c’est le choc, l’accident dont on ne se remet pas.
Pourquoi a t’elle été si impatiente : sans elle, il ne serait pas mort.

A 40 ans, Léonore n’a toujours pas fait le deuil de José. Sa vie s’est construite à l’ombre de cette disparition. Décédé, il a été rapatrié au Portugal ; elle est arrivée à un point où elle ne peut plus se contenter de chercher sporadiquement son lieu de sépulture. Elle décide de « prendre le taureau par les cornes » et prend l’avion pour Porto, à la recherche de la tombe.

Ce roman prend aux tripes dès l’ouverture : José est arrivé aux soins intensifs et ressent des émotions, malgré son impossibilité à communiquer. Le livre se referme sur le jeune homme qui voit défiler devant lui les moments phares de sa vie.
Entre les deux, les chapitres alternent entre présent et passé. On y accompagne la quête de Léonore, devenue adulte. On entre dans la peau de José, enfant d’immigrés arrivé en France à l’âge de 12 ans, tiraillé entre la France et le Portugal.

C’est une histoire tragique racontée sans pathos. L’émotion y est vive sans être larmoyante. La gravité règne, et le désir de vivre aussi.

Les circonstances ont amené Léonore a arrêter de peindre. L’auteure quant elle, trouve son équilibre entre l’écriture et les arts plastiques. La lumière envahit la toile de l’histoire. Je retrouve dans la forme et le style la luminosité du Portugal.

Carole FIVES : pour les Lillois, le nom de l’auteure sera évocateur. Et pour cause ! Il s’agit d’un pseudonyme qui ne doit rien au hasard. Carole a choisi de prendre le nom de FIVES, quartier populaire lillois. Bel hommage !

 
Bonne lecture

 
Agnès
Site : LIREACORPSETCRI

 

 
Angor

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *